VASARELY Victor

Né en 1906 à Pécs en Hongrie, Victor Vasarely est un plasticien singulier reconnu comme étant le père de l'art optique dans l’histoire de l’art du XXème siècle.

Portrait Vasarely

Après de brèves études de médecine entreprises à l’université de Budapest, il entre au Muhëly, connu comme étant l’école du Bauhaus de Budapest. L’influence de l’enseignement du Bauhaus sera considérable dans l’œuvre de Vasarely. En effet, durant cette période, il s’initie aux tendances du constructivisme et découvre l’Art Abstrait.

C’est alors qu’il réalise ses fameuses « étude bleue » et « étude verte » (1929) et qu’il adhère également aux théories visant à promouvoir un art moins individualiste et plus communautaire, un art adapté aux mutations du monde moderne et du monde de l’industrie.

En 1930, il s’installe à Paris et est engagé chez l’agence de publicité Havas, puis Draeger célèbre imprimeur de l’époque et plus tard chez Dewambez comme dessinateur-créateur.

Vasarely

Pendant cette période graphique, il exploite tous les thèmes qui seront repris plus tard : le travail sur la ligne, les effets de matières, les jeux d’ombre et de lumière et développe déjà un certain goût pour la perspective. Il effectuera son premier travail majeur « Zebra » (1938) considéré aujourd’hui comme le premier travail dans le genre op art ou art optique.

Entre 1935 et 1947, Vasarely redécouvre la peinture. Durant cette période qu’il appellera ses « fausses routes », influencé par les mouvements picturaux de l’époque, et en particulier par la peinture cubiste ou surréaliste, Vasarely s’oriente vers les natures mortes, les paysages, les portraits.

Entre 1948 et 1951, plusieurs séjours à Belle-Isle marqueront le début d’une véritable démarche abstraite chez l’artiste : celle qui permet la transformation d’un matériau brut naturel en un matériau abstrait. Deux périodes naissent alors, celle de Denfert (1951-1958) d’où surgissent les curieux dessins inspirés des craquelages des parois en carrelage blanc de la station de métro Denfert-Rochereau à Paris. L’œuvre la plus représentative de cette période est « l’Hommage à Malevitch » (1952-1958) qui marque le tournant vers le cinétisme.

Vasarely
Vasarely

En 1972, la firme Renault, qui souhaite se développer à l'internationnal, confie à Vasarely le soin de dépoussierer son vieux logo. La Renault 5 sera la première à arborer le nouveau losange épuré, d'où le nom de la marque disparaît...

Vasarely et son épouse Claire Spinner s’installent à Gordes dans la Vaucluse, où sera ouvert un musée didactique (1970-1996), le centre architectonique d’Aix en Provence (1976), ainsi que deux musées à Pécs (1976) et à Budapest (1986) soutenus par la fondation créée par Vasarely et son épouse.

Œuvre disponible à la galerie

  • Instagram
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône