MAS Jean

Né en 1946 à Nice, Jean Mas fait partie de la mouvance artistique niçoise (Ecole de Nice) et le mouvement Fluxus. Il y est reconnu avec la production d’un objet caractéristique : La Cage à Mouche.

A partir de 1973, Jean Mas organise sa démarche artistique autour de l’objet princeps : la Cage à Mouche. La Cage à Mouche devient très vite le véhicule de l’expression artistique de Jean Mas et elle est désignée par le milieu artistique comme l’objet symbole d’une mythologie individuelle. 

Capture cages à mouche 2.JPG

La Cage à Mouche est la réminiscence d’une pratique enfantine propre à certains écoliers qui, avec un bouchon de liège évidé et des épingles, fabriquaient de petites cellules pour y enfermer les mouches attrapées pendant la classe. Par un basculement de cet objet du champ ludique de l’enfant au champ artistique, Jean Mas s’approprie la Cage à Mouche qu’il va dorénavant re-présenter toujours vide, le passage d’un domaine à un autre ayant autorisé l’économie de la mouche.

 

Comme l’artiste le précise : “il m’a fallu tout un acquis culturel pour éliminer la bestiole et changer sa prison en objet dérisoire et insignifiant. Cette absurdité formelle devient un prétexte pour intervenir.” La cage à Mouche a depuis été multipliée à l'infini et mise en scène d'innombrables façons – avec même une version géante…

De l’intérieur des cages sont sortis les "Peu" (qui valent mieux que la multitude), les Ombres (à l’épaisseur intangible), les Bulles (qui emprisonnent l’air dans leur fine membrane encrée), les Art Combrants (dérangeant l’espace) et les Trous (aux mystérieux trous noirs, il oppose les troublants trous blancs).

Artiste 'du signifiant', il développe une prolifique matière artistique, dont la "PerforMas", qui est une performance de Jean Mas, une signature.

Capture Peu.JPG

En 30 ans, la production artistique de Jean Mas s’est ramifiée et s’articule autour de quatre axes essentiels :

L'expression plastique : La Cage à Mouches, Les Bulles de savon, Les Peu, Les Ombres, Les Versions;

L'expression scénique : des performances (PerforMas : extension de l’expression plastique de l’artiste. Elle induit un discours critique et déconnecté de nature à mettre en évidence les incontournables incertitudes de l’esprit), des conférences-actions;

L'expression littéraire : des romans, des catalogues et livres d’art;

L'expression filmique : Un peu de Jean Mas, DVD, Éditions MAMAC, Le festival du Peu de Bonson7, Une histoire de peu

Capture.JPG

Les œuvres disponibles à la galerie

  • Instagram
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône