CANE Louis

Né en 1943 à Beaulieu-sur-Mer, Louis Cane est un artiste atypique au parcours singulier et original. A la fois peintre, sculpteur, créateur de meubles et d’objets d’art décoratif, il s’agit avant tout d’un amoureux de la couleur.

Image Louis Cane

Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Nice, il effectue ensuite 2 années d’études à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Image Louis Cane

Louis Cane appartient à la génération de jeunes artistes qui se sont fait connaître autour de 1968 avant de se regrouper en 1970 sous le nom de Supports-Surfaces. Ce collectif de peintres s’engage dans une remise en question de l’œuvre d’art en dénonçant le message qu’il est censé véhiculer.

 

En 1967-1968, il expose, avec Arman, Benjamin Vautier, Noël Dolla et Patrick Saytour, au Hall des Remises en question, nouveau lieu ouvert par Ben à Nice, une toile oblitérée par une série de cachets-tampons, sur toute la surface du papier (All-over), « LOUIS CANE ARTISTE PEINTRE ». Les Tampons constituent, avec les Papiers collés (papiers peints puis découpés en fines bandes et recollés sur feuille de kraft) les premiers travaux de l'artiste. Le champ pictural quitte la surface traditionnelle du tableau pour investir l’espace naturel, la terre, les rochers ou encore l’environnement urbain.

En 1971, en même temps que s'accentuent les divergences au sein du groupe Supports/Surfaces, il réalise ses premières expositions personnelles à Paris (galerie Daniel Templon et galerie Yvon Lambert) et participe à la deuxième et troisième exposition du groupe Supports/Surfaces au Théâtre de la Cité internationale à Paris en avril, puis en juin au théâtre de Nice.

Il aborde la sculpture dès 1978 en réfléchissant sur l'histoire des formes picturales et se lance dans une figuration exacerbée de figures emblématiques, des femmes nues et écartelées, des accouchements, des Annonciations, des déjeuners sur l'herbe… Cane n'a jamais caché ses sources : Picasso, Manet, Monet, Goya, Rembrandt, Matisse, Frank Stella, Jackson Pollock, et enfin de Kooning.

Image Louis Cane
Image Louis Cane

Jusqu'en 1975, Cane continue ses séries abstraites et semi-abstraites et effectuera de nombreux voyages en Italie, où les fresques de Raphaël au Vatican vont l'influencer, puis étudie la peinture classique, celle de Cimabue et de Giotto notamment.

Louis Cane expose dans les grandes villes européennes telles que : Paris, Lyon, Nice, Budapest, Copenhague, Stockholm Cologne, Düsseldorf, Leipzig, Munich, Venise, Bologne, Florence, Londres, Madrid ou encore Montréal, New York, Tokyo, Sao Paulo, Rio de Janeiro

Œuvres disponibles à la Galerie

  • Instagram
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône