top of page

CAVALIER Guillaume

1994 -

CAVALIER Guillaume

BIOGRAPHIE


Guillaume Cavalier est un artiste autodidacte né à Nice le 31 juillet 1994. Il interrompt ses études littéraires, d’histoire et de commerce en 2014 afin de partir vivre de son Art à Londres. Afin de subvenir à ses besoins il travaille de longues heures et continuent à peindre la nuit. Entouré d’une communauté de jeunes actifs de milieux diverses, il tire de ses années londoniennes une énergie et une attitude besogneuse qui lui ont permis de développer son talent. 


C’est en mars 2016, que la Ville de Nice, lui consacre une exposition dans l’ouest de la ville, « L’Homme en Vrac », sous la direction de Bruno Bolufer. Suite à cette exposition, il fait la rencontre de Jean Ferrero et de Christophe Cys Debeir, collectionneurs et galeristes, qui reconnaissent son talent et acquièrent ses premières œuvres. L’Artiste se réinstalle à Nice en juillet 2016, marqué, comme beaucoup de Niçois, par l’Attentat de la Promenade des Anglais. Dès lors il devient secrétaire particulier de l’un des plus grands protagonistes de l’École de Nice et du Nouveau Réalisme, mouvements ayant marqués l’Histoire de l’Art de la seconde partie du XXème siècle. 


Parallèlement, il expose dans des salons et galeries à travers la région. C’est avec la galerie Art Riviera Trading qu’il rencontre ses premiers succès de 2017 à 2019. Lors du salon d’Antibes, il est repéré par un galeriste parisien, François Tirant, qui lui ouvre les portes du grand monde de l’Art. Ses œuvres sont exposées à travers tout le territoire national et européen, de Bruxelles à Saint-Tropez, en passant par Paris, Lille, Strasbourg, La Baule, Megève, Monte-Carlo, Toulouse, Bordeaux, Barcelone etc. C’est en 2020 que ses toiles traversent l’Atlantique et conquièrent le cœur du public Américain, de Palm Beach à Beverly Hills. Exposé dans des lieux privilégiés de par le monde et fortifié par des ventes aux enchères dans des maisons prestigieuses, l’artiste, peaufine sans relâche son art dans son atelier de Fabron. 


La période de pandémie lui a offert la possibilité de créer, de se renouveler et de prendre de la hauteur sur son travail. Travail qui prend une dimension muséale, avec l’exposition « Les Années Joyeuses » au Musée Masséna, sous la direction de Vincent Giovannonni. Tous les ans il contribue à des actions caritatives en donnant gracieusement des œuvres afin de lever des fonds. Il est important pour l’artiste d’incarner les valeurs fraternelles qui forment la base d’une société harmonieuse. Par ses pinceaux il se fait Artisan de Paix. Les cultures plurielles sont mises à l’honneur dans son œuvre. C’est un artiste qui a un profond respect pour toutes les formes d’art et de culture, des plus insolites aux plus sacrées.

bottom of page